Sélection de la langue

Recherche


ARCHIVÉ - Pré-histoire

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Notre système solaire
Il y a environ 5 milliards d'années, la température et la pression au centre du soleil rendent possible la fission nucléaire. Peu après la formation des planètes, il y a quelque 4,8 milliards d'années, la Terre fond en raison du réchauffement radioactif, de l'effondrement gravitationnel et du bombardement intense de météorites. Les particules denses s'enfoncent et les plus denses d'entre elles, notamment celles d'uranium, de thorium et de plutonium résiduel, s'accumulent au centre même de la Terre.
Il y a 1,8 milliard d'années - Une réaction de fission nucléaire se produit
Il y a plus de 1,5 milliard d'années, une réaction de fission nucléaire s'est produite dans un gisement souterrain d'uranium à Oklo, au Gabon, en Afrique. La réaction de fission se maintient par intermittence pendant des centaines de milliers d'années et elle finira par s'arrêter d'elle-même.
1895-01-01
Invention de la Chambre de Wilson  
Le physicien écossais Charles Thomson Rees Wilson invente la chambre à brouillard, aussi appelée « chambre de Wilson », pour voir la traînée de condensation laissée par les rayonnements ionisants. Le prix Nobel de physique de 1927 sera décerné ex aequo à Arthur Holly Compton pour la découverte de l'effet qui porte son nom et à Charles Thomson Rees Wilson pour la méthode permettant de visualiser grâce à la condensation de vapeur les traînées de particules chargées.
1895-11-08
Les premiers pas de la technologie des rayons X
Wilhelm Conrad Röntgen fait le premier « röntgenogramme », qui ouvre la voie au développement de la technologie des rayons X. (Source : Fondation Nobel)
1896-03-01
Découverte de la radioactivité
En observant des plaques photographiques recouvertes d'un emballage qui ont été exposées à des rayons inconnus émis par des sels d'uranium, Antoine Henri Becquerel découvre que cet élément est radioactif. Il croit tout d'abord que les sels ont émis un
1896-06-10
Bell effectue des expériences au moyen de rayons X
à sa résidence d'été de Baddeck, en Nouvelle-Écosse, Alexander Graham Bell utilise les rayons X pour mener de nombreuses expériences qu'il consigne dans ses carnets. Sans marquer à proprement parler la naissance de la téléradiologie, certaines expériences portant sur la transmission de signaux radiologiques par ligne téléphonique ouvrent sans doute la voie à cette discipline scientifique. Bell sera par la suite le premier à proposer d'utiliser le radium pour traiter le cancer.
1901-01-01
Attribution du premier prix Nobel de physique
Wilhelm Conrad Röntgen remporte le premier prix Nobel de physique en reconnaissance de ses recherches ayant abouti à la découverte des rayons X, qui seront par la suite nommés en son honneur. (Source : Fondation Nobel)
1903-01-01
Attribution du prix Nobel de physique à Antoine Henri Becquerel ainsi qu'à Pierre et Marie Curie pour leurs recherches sur les rayonnements
Le prix Nobel 1903 est attribué ex aequo à Antoine Henri Becquerel pour la découverte de la radioactivité spontanée ainsi qu'à Pierre et Marie Curie, née Sklodowska, pour leurs recherches sur le phénomène du rayonnement découvert par Becquerel.
1904-01-01
Déclarations prophétiques de Rutherford sur l'énergie nucléaire
à l'Université McGill, Sir Ernest Rutherford démontre que les particules alpha sont des atomes d'hélium et définit leur chaîne de désintégration. Il invente le terme « demi-vie ». Dans son ouvrage intitulé Radio-Activity, Rutherford déclare avec perspicacité qu'il « y a lieu de croire qu'une énorme réserve d'énergie latente réside dans les atomes des éléments radioactifs et qu'il serait possible d'obtenir une énorme quantité d'énergie à partir d'une petite quantité de matière si jamais on en arriverait à pouvoir commander à volonté le régime de désintégration des radioéléments. »
1916-06-06
Création du Conseil consultatif honoraire de recherches scientifiques et industrielles
Explorez 90 années de recherches remarquables et de contributions mémorables de l'organisme scientifique national du Canada. (Source : Conseil national de recherches Canada)
1917-01-01
Radium Girls
On surnomme « Radium Girls » un groupe d'ouvrières qui ont été contaminées en appliquant sur des cadrans de montre de la peinture radioluminescente dans une usine de la United States Radium Corporation à Orange, au New Jersey, vers 1917. Ces ouvrières, à qui l'on avait affirmé que la peinture était inoffensive, ont ingéré des quantités mortelles de radium en léchant leurs pinceaux pour les effiler. Certaines d'entre elles appliquaient même la peinture luminescente sur leurs ongles . Cinq ouvrières de l'usine ont poursuivi leur employeur en justice; le procès a fait jusrisprudence en établissant le droit des travailleurs atteints de maladies professionnelles à engager des poursuites contre leur employeur. 
1921-01-01
Attribution du prix Nobel de chimie de 1921 à Frederick Soddy
Frederick Soddy remporte le prix Nobel de chimie de 1921 pour sa contribution à la connaissance de la chimie des substances radioactives et ses recherches sur l'origine et la nature des isotopes. (Source : Fondation Nobel)
1928-01-01
Création de la Commission internationale de protection radiologique (CIPR)
La Commission internationale de protection radiologique (CIPR) est mise sur pied à Ottawa en tant que comité consultatif visant à faire progresser la science de la radioprotection en formulant des recommandations et en donnant une orientation sur tous les aspects de la protection contre les rayonnements ionisants. (Source : Commission internationale de protection radiologique)
1930-01-01
Première découverte de minerai d'uranium et de radium au Canada
Des minerais renfermant de l'uranium et du radium sont découverts pour la première fois au Canada, plus précisément à Port Radium sur la rive du Grand lac de l'Ours, dans les Territoires du Nord-Ouest. On commencera l'exploitation de la mine en 1932-1933. (Source : Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles)
1932-01-01
Construction d'une usine de raffinage du radium par Eldorado
Eldorado Gold Mines Ltd. construit une usine de raffinage du radium à Port Hope, en Ontario, (à environ 100 km à l'est de Toronto) pour extraire le radium du concentré de minerai. Jusqu'en 1944, les résidus seront stockés à une distance de 300 à 400 m à l'ouest du site de l'usine dans l'aire de stockage du chemin Lakeshore. (Source : Initiative de la région de Port Hope)
1932-01-01
Début de l'extraction du radium
Eldorado Gold Mines Ltd. commence à extraire du radium à Port Radium, dans les Territoires du Nord-Ouest. La mine sera exploitée jusqu'en 1940. (Source : Eldorado , Robert Bothwell, p. 4, 75 et 76)
1941-01-01
Démonstration d'une réaction nucléaire en chaîne à Ottawa
à Ottawa, George Laurence est l'un des premiers chercheurs du monde à faire la démonstration d'une réaction nucléaire en chaîne.
1942-01-01
Réouverture de la mine de Port Radium pour répondre à la demande mondiale d'uranium
Dans les Territoires du Nord-Ouest, Eldorado rouvre sa mine de Port Radium pour répondre à la demande croissante d'uranium du Royaume-Uni et des États-Unis. Cette mine sera en exploitation jusqu'en 1960. (Source : Eldorado, Robert Bothwell, p. 101 à 104 et 429)
1942-01-01
Mise sur pied du projet de Montréal à l'appui de la collaboration en recherche nucléaire entre le Canada, le Royaume-Uni et les États-Unis
En 1966, G. C. Laurence, président de la CCEA, fait état des origines du Laboratoire de Montréal : Au début de 1942, les Britanniques souhaitent améliorer l'efficacité de leurs recherches sur l'énergie atomique en menant ces activités aux États-Unis, où il est plus facile de se procurer les appareils et le matériel et où ils pourraient travailler en étroite collaboration avec les responsables du programme américain. Or, les Américains refusent leur proposition, considérant que le risque pour la sécurité est trop élevé du fait que les membres les plus importants du groupe britannique sont des réfugiés de pays européens sous la domination nazie. Les Britanniques proposent alors d'envoyer leur équipe au Canada pour la rapprocher des activités américaines. Les Américains ne peuvent guère refuser cette proposition. En plus d'aider le Canada à se faire reconnaître comme l'un des premiers pays à se lancer dans le domaine de l'énergie atomique, le Laboratoire de Montréal et la recherche-développement en découlant donnent plus de poids à l'opinion canadienne dans les relations internationales et créent de nouvelles possibilités pour les Canadiens sur la scène industrielle et commerciale.
1943-01-01
Interdiction de la mise en valeur de mines par le secteur privé pour l'extraction de matières radioactives
Le Canada, les États-Unis et le Royaume-Uni interdisent la prospection et l'exploitation par le secteur privé des mines pour l'extraction de matières radioactives. (Source : Eldorado , Robert Bothwell, p. 148, 149 et 246)
1943-06-01
Production d'eau lourde pour la première fois au Canada
La Consolidated Mining and Smelting Company Ltd. (CM&S) lance la toute première production d'eau lourde (D2O) au Canada à Trail, en Colombie-Britannique. (Source : An Early History of Heavy Water , Chris Waltham)
1944-01-26
Eldorado devient une société d'État
Le gouvernement du Canada nationalise Eldorado Gold Mines et crée la société d'État fédérale Eldorado Mining and Refining, qui a le monopole de la prospection et de l'exploitation d'uranium. (Source : Association nucléaire mondiale)
1944-04-13
Début de l'ère du nucléaire au Canada
L'ère du nucléaire au Canada commence à une réunion du Comité de politique concertée tenue à Washington, D.C., où les représentants du Canada, du Royaume-Uni et des États-Unis conviennent que le Canada devrait construire un réacteur à eau lourde pour produire du plutonium à partir d'uranium. (Source : Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international)
1944-07-01
Choix de Chalk River comme site de recherche nucléaire
Chalk River, en Ontario, est choisi comme site du nouveau laboratoire et complexe de recherche nucléaire. (Source : Revue Légion )
1945-07-16
Un Canadien témoin du premier essai atomique
Don Dewar, qui sera par la suite nommé conseiller scientifique auprès de la CCEA, est présent en tant qu'observateur sur le site de Trinity, au Nouveau-Mexique, où a lieu le premier essai atomique. (Source : Trinity Atomic Web Site)
1945-08-06
Bombardement d'Hiroshima et de Nagasaki
Les États-Unis larguent des bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki, au Japon.
1945-09-05
Lancement du réacteur ZEEP aux Laboratoires de Chalk River
Le premier réacteur de recherche expérimental canadien, le réacteur ZEEP (pile expérimentale de puissance nulle), entre en exploitation aux Laboratoires de Chalk River. Il sert à la recherche en physique et à la collecte d'information pour le démarrage du réacteur national de recherche expérimental (NRX). Le Canada devient le deuxième pays du monde à utiliser un réacteur pour contrôler la fission nucléaire. (Source : Société nucléaire canadienne)
1945-11-12
Les dirigeants du monde discutent de la bombe atomique
Le président américain Harry Truman, le premier ministre britannique Clement Attlee et le premier ministre canadien Mackenzie King montent à bord du USCGC Sequoia pour discuter de la bombe et d'énergie atomiques. (Source : Nuclear Age Peace Foundation)
1945-12-01
Obligation de rendre compte de toutes les transactions portant sur de l'uranium
Le contrôleur des substances radioactives, dont le poste est créé sous le régime du règlement sur les mesures de guerre et qui agit en vertu du décret PC 5225, rend obligatoires l'obtention d'un permis auprès de son bureau pour vendre, acheter, livrer ou acquérir de l'uranium ainsi que la présentation régulière d'un relevé des quantités visées par les transactions. En outre, toutes les personnes qui participent à l'extraction, au raffinage, à l'achat ou à la vente d'uranium doivent fournir les renseignements exigés par le contrôleur.
1946-01-01
Vente de radium par Eldorado
Sous la gouverne de Roy Errington, Eldorado met sur pied un service des ventes de radium. (Source : Eldorado, Robert Bothwell, p. 224)
1946-01-01
Clarence Decatur Howe
L'honorable Clarence Decatur Howe sera le ministre responsable des affaires nucléaires de 1946 à 1956.
1946-01-01
Création de la Commission de l'énergie atomique par les Nations Unies
L'Assemblée générale des Nations Unies crée la Commission de l'énergie atomique, dont le rôle consiste à proposer des mesures favorisant l'utilisation de l'énergie atomique à des fins pacifiques et à mettre en place des garanties contre la proliférati
1946-08-31
Adoption de la Loi sur le contrôle de l'énergie atomique au Canada
La Loi sur le contrôle de l'énergie atomique est adoptée au Canada. En vertu de cette loi, le gouvernement du Canada crée la Commission de contrôle de l'énergie atomique (CCEA), organisme de réglementation chargé de « pourvoir au contrôle et à la surveillance de l'exploitation et des applications et usages de l'énergie atomique, et de permettre au Canada de participer d'une manière efficace aux mesures de contrôle international de l'énergie atomique ». (Source : Histoire de la Commission de contrôle de l'énergie atomique, Gordon H.E. Sims, p. 22 à 25.

Détails de la page

Date de modification :