Mise en œuvre des LDGAG et intégration à l’intervention d’urgence au Canada

Résumé de la présentation technique réalisée dans le cadre de la :
Réunion technique de l’AIEA sur la mise en œuvre et l’intégration des lignes directrices sur la gestion des accidents et l’interface avec la préparation et la conduite des interventions d’urgence
Du 27 au 29 septembre 2017

Auteur :
Peter Devitt
Commission canadienne de sûreté nucléaire

Résumé

Au Canada, les Lignes directrices pour la gestion des accidents graves (LDGAG) génériques ont été établies en 2006 en tenant compte des caractéristiques de la conception de réacteurs canadiens à deutérium-uranium (CANDU) ainsi que des caractéristiques connexes liées à la progression et à la phénoménologie des accidents graves. Les paramètres critiques ont été établis afin que les exploitants de réacteurs soient en mesure de déterminer à quel moment ils doivent passer d’une intervention axée sur les procédures propres à un accident vers une approche axée sur les symptômes. Les LDGAG axées sur les symptômes permettent au personnel des centrales nucléaires de cerner les mesures appropriées pour atténuer un accident grave et ramener la centrale nucléaire à un état stable et contrôlé.

L’accident de Fukushima Daiichi a permis de démontrer l’importance de mettre en place des LDGAG rigoureuses. Peu après cet accident, toutes les centrales nucléaires canadiennes ont mis en œuvre leurs LDGAG.

Au fil de la mise en œuvre des LDGAG, la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a exécuté plusieurs activités réglementaires visant à garantir que les mesures associées aux lignes directrices soient harmonisées aux autres procédures d’exploitation et que le personnel sur place reçoive une formation à l’égard de leur application. Ces activités comprennent notamment l’examen de la documentation, la tenue d’entrevues avec le personnel de site et l’observation d’exercices de sûreté. En outre, la CCSN a participé, en collaboration avec les centrales nucléaires, aux exercices d’urgence nationaux qui permettent de mieux comprendre la manière dont les LDGAG des titulaires de permis sont intégrées aux interventions d’urgence d’autres organisations. La présentation réalisée dans le cadre de cette réunion technique de l’AIEA décrit les objectifs, la portée, les processus et les principales activités exécutées par le personnel de la CCSN en vue d’évaluer la mise en œuvre et l’intégration des LDGAG applicables à une centrale particulière.

Pour obtenir un exemplaire du document associé au résumé, nous vous invitons à communiquer avec nous par courriel à cnsc.info.ccsn@canada.ca ou par téléphone au 613-995-5894 ou au 1-800-668-5284 (au Canada). Veuillez nous indiquer le titre et la date du résumé.

Dernière mise à jour :