Considérations d'ordre réglementaire pour l'adoption de méthodes probabilistes concernant l'évaluation du vieillissement des composants sous pression

Résumé de la présentation technique à la :
1re Conférence internationale sur les solutions relatives aux matériaux, à la chimie et à l'aptitude fonctionnelle des systèmes nucléaires
Du 15 au 17 mai 2019

Préparé par :
Blair Carroll, M. ing., ingénieur
Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN)

Résumé

Traditionnellement, des méthodes déterministes ont été utilisées pour évaluer les effets du vieillissement afin d'établir la durée de vie utile restante des composants sous pression des centrales nucléaires CANDUMC canadiennes (centrales nucléaires). Les méthodes déterministes se sont avérées efficaces pour maintenir l'exploitation sûre des centrales nucléaires et incorporent des facteurs de sûreté et des valeurs limitatives pour les paramètres d'entrée afin de tenir compte des incertitudes associées à l'exploitation réelle des composants. L'industrie des réacteurs CANDUMC déploie des efforts considérables pour faire accepter par les organismes de réglementation les méthodes probabilistes permettant d'évaluer les effets du vieillissement sur les composants sous pression des centrales nucléaires. Les méthodes probabilistes, comme la mécanique probabiliste de la rupture (MPR), tentent de tirer parti de la recherche et de l'expérience en exploitation pour mieux caractériser le rendement en service des composants sous pression et mieux prédire leur durée de vie utile restante.

Le personnel de la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) reconnaît que l'utilisation de méthodes probabilistes comporte des avantages potentiels, mais leur adoption n'est souvent pas un processus simple. Les codes, les normes et les méthodes d'évaluation des enveloppes sous pression existants qui ont été adoptés dans les fondements d'autorisation des centrales nucléaires reposent principalement sur des approches déterministes. Lorsqu'il examine l'acceptabilité des méthodes d'évaluation probabiliste, le personnel de la CCSN doit s'assurer que des marges de conception et de sûreté acceptables sont maintenues.

Cette présentation technique donnera un aperçu des considérations dont le personnel technique de la CCSN doit tenir compte dans l'examen des demandes d'évaluation probabiliste du vieillissement des composants sous pression.

Pour obtenir une copie du document correspondant au résumé, veuillez communiquer avec nous à cnsc.info.ccsn@canada.ca ou en composant le 613‑995‑5894 ou le 1‑800‑668‑5284 (au Canada). Veuillez fournir le titre et la date du résumé.

Dernière mise à jour :