Taux de mortalité (1950-1999) et taux d’incidence (1969-1999) de la leucémie, du lymphome et du myélome multiple dans la cohorte des travailleurs des mines d’uranium Eldorado

Résumé de l’article publié dans Environmental Research

Date de publication : 9 janvier 2019

Auteure :
Rachel S. D. Lane
Commission canadienne de sûreté nucléaire

Auteure(s) :
Lydia B. Zablotska, Stanley E. Frost, Patsy A. Thompson

Résumé

Les travailleurs des mines d’uranium sont chroniquement exposés à de faibles niveaux de rayonnement des produits de désintégration du radon (PDR) et de rayons gamma (γ). Les risques de leucémie découlant de doses aigües et élevées de rayons γ sont bien caractérisés, mais les risques découlant de plus faibles doses et débits de dose ainsi que de l’exposition aux PDR sont controversés. Peu d’études ont évalué les risques d’autres cancers hématologiques dans la cohorte des travailleurs des mines d’uranium. Cette étude a pour objet d’analyser les risques de cancers hématologiques liés aux rayonnements dans la cohorte des travailleurs et transformateurs de la mine Eldorado employés entre 1932 et 1980 en lien avec les expositions cumulatives aux PDR et les doses de rayons gamma. L’exposition moyenne cumulative aux PDR était de 100,2 unités alpha-mois et la dose de rayonnement gamma moyenne cumulative au corps entier était de 52,2 millisieverts. Nous avons identifié 101 décès et 160 cas de cancers hématologiques dans la cohorte. Dans l’ensemble, les travailleurs mâles ont eu des taux de mortalité et d’incidence du cancer inférieurs, pour tous les résultats, aux taux de la population mâle canadienne en général. Il s’agit probablement d’un effet du travailleur en bonne santé. Aucune association statistiquement significative n’a été décelée entre l’exposition aux PDR ou aux doses de rayons gamma, ou une combinaison des deux, et le taux de mortalité ou d’incidence des cancers hématologiques. Nous avons observé des augmentations constantes, mais non-statistiquement significatives, des risques d’incidence de leucémie lymphoïde chronique (LLC) et de lymphome hodgkinien (LH) et de mortalité due au lymphome non hodgkinien (LNH) lorsque les doses de rayons γ augmentent. Ces constatations sont conformes aux récentes études sur les risques accrus d’incidence de la LLC et du LNH après une exposition aux rayons γ. Des recherches plus approfondies sont nécessaires pour comprendre les risques d’autres cancers hématologiques découlant d’expositions à faible dose aux rayons gamma.

Pour obtenir une copie du document correspondant au résumé, veuillez communiquer avec nous par courriel à cnsc.info.ccsn@canada.ca ou en composant le 613-995-5894 ou en composant le 1-800-668-5284 (au Canada). Veuillez fournir le titre et la date du résumé.

Dernière mise à jour :