Stratégies relatives aux accidents graves et examen et validation des lignes directrices associées aux centrales nucléaires canadiennes

Résumé de la présentation technique réalisée dans le cadre de la :
11e Conférence internationale sur l’entretien des réacteurs CANDU et les composants nucléaires
Du 1er au 4 octobre 2017

Auteur :
Noreddine Mesmous
Commission canadienne de sûreté nucléaire

Résumé

L’amélioration continue des programmes existants de gestion des accidents graves (GAG) dans les centrales nucléaires dotées de réacteurs CANDU constitue une activité importante en réponse aux leçons tirées de l’accident de Fukushima Daiichi. De plus, la vérification et la validation des Lignes directrices pour la gestion des accidents graves (LDGAG) sont essentielles en vue d’évaluer la réussite de leur mise en œuvre et de leur efficacité dans le cadre de la GAG.

Dans ce contexte, l’approche de la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) en vue d’assurer l’efficacité de la GAG comprend ce qui suit :

  • mise en œuvre des exigences du REGDOC-2.3.2, Gestion des accidents, à l’égard de la GAG
  • vérification de la conformité de mesures liées à la GAG
  • évaluation de la mise en œuvre des LDGAG applicables à un site particulier
  • vérification de l’intégration des leçons apprises aux programmes

La présentation vise la tenue d’une discussion sur la surveillance réglementaire par la CCSN de la vérification et de la validation des LDGAG. Cette approche permet de réaliser une évaluation utile et de formuler de la rétroaction aux centrales nucléaires dotées de réacteurs CANDU en exploitation de manière à faciliter et à appuyer la prise de décisions et à favoriser ainsi la confiance à l’égard de l’efficacité de la GAG.

Pour obtenir un exemplaire du document associé au résumé, nous vous invitons à communiquer avec nous par courriel à cnsc.info.ccsn@canada.ca ou par téléphone au 613-995-5894 ou au 1-800-668-5284 (au Canada). Veuillez nous indiquer le titre et la date du résumé.

Dernière mise à jour :