Facteurs à considérer dans l’utilisation des études probabilistes pour la prise de décisions d’ordre réglementaire relativement au vieillissement des composants sous pression

Résumé d’une présentation technique donnée à la :
Conférence de l’American Society of Mechanical Engineers
sur les cuves et la tuyauterie sous pression
Du 16 au 20 juillet 2017

Auteurs :
Blair Carroll, M.Ing., ing.
John Jin, Ph.D, ing.
Commission canadienne de sûreté nucléaire

Résumé

Dans le contexte du cadre de réglementation canadien actuel, il faut utiliser des techniques d’évaluation déterministe pour démontrer l’intégrité structurale des composants sous pression ayant une dégradation détectée induite par l’exploitation. Toutefois, le personnel de la CCSN a reconnu que le conservatisme inhérent de ces méthodes d’évaluation déterministe pourrait produire des conclusions trop prudentes lorsque ces méthodes sont utilisées pour évaluer l’incidence d’une dégradation hypothétique induite par l’exploitation en vue d’établir des exigences en matière de gestion du vieillissement pour les composants sous pression des centrales nucléaires. Cela pourrait avoir un effet involontaire, celui de réduire l’efficacité des programmes de gestion du vieillissement en concentrant les ressources sur des activités qui auront peu d’impact sur l’amélioration de la sûreté de la centrale et qui pourraient entraîner des doses inutiles pour le personnel. Dans cette optique, le personnel de la CCSN a accepté l’utilisation limitée des études probabilistes préparées par les titulaires de permis pour appuyer les activités de gestion du vieillissement qui visent les composants sous pression. Ces études probabilistes font partie de stratégies décisionnelles fondées sur le risque ayant pour objectif de réduire la prudence excessive que pourraient entraîner des décisions basées uniquement sur les résultats des évaluations déterministes. Parmi les exemples, on retrouve l’évaluation du risque de rupture des tubes de force des réacteurs CANDU et l’évaluation du risque de défaillance des soudures de métaux dissemblables des conduites d’alimentation des réacteurs CANDU en raison de la fissuration par corrosion sous contrainte.

Ce document présente une vue d’ensemble de l’expérience du personnel de la CCSN concernant l’examen et l’acceptation des documents des titulaires de permis qui incorporent les études probabilistes du vieillissement des composants sous pression en vue de prendre une décision fondée sur le risque.

Pour obtenir une copie du document correspondant au résumé, veuillez communiquer avec nous par courriel, à cnsc.info.ccsn@canada.ca , ou par téléphone, au 613-995-5894 ou au 1-800-668-5284 (au Canada). Veuillez fournir le titre et la date du résumé.
Dernière mise à jour :