Améliorations aux sources froides des CANDU à la suite de l'accident de Fukushima Daiichi – « Perspective de l'organisme de réglementation »

Résumé d'un document technique présenté au :
ENC 2014, le Forum européen pour échanger sur les enjeux, les possibilités et les défis relatifs à la technologie nucléaire
Marseille (France)
Du 11 au 15 mai 2014

Préparé par : N. Mesmous et C. Harwood
Commission canadienne de sûreté nucléaire
Ottawa (Ontario), Canada

Résumé

Les sources froides sont une combinaison de systèmes ou de portions de systèmes qui contribuent à transférer la chaleur vers la source froide ultime (SFU). L'objectif ultime des systèmes de source froide est de retirer la chaleur de la source de chaleur (cœur du réacteur, combustible irradié, la chaleur des pompes) et de l'envoyer vers la SFU. La source froide ultime est le moyen par lequel la chaleur générée peut toujours être évacuée. Il s'agit d'un plan d'eau naturel inexhaustible ou de l'atmosphère.

Ce document a pour but de résumer les recommandations de la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) en lien avec l'amélioration de la stratégie de source froide à la suite de l'accident de Fukushima Daiichi.

Dans la foulée de l'accident de Fukushima Daiichi, le personnel de la CCSN a demandé aux titulaires de permis de centrales nucléaires d'examiner les leçons tirées de l'accident et de revoir le dossier de sûreté de leurs centrales. Les examens portaient sur la stratégie de défense en profondeur des CANDU et tenaient compte d'événements plus graves que ceux qui ont toujours été considérés comme étant crédibles afin d'évaluer leurs impacts sur la sûreté des centrales nucléaires. Pendant l'accident de Fukushima Daiichi, il a été démontré que la disponibilité de l'équipement d'urgence était cruciale, et que cette disponibilité aurait pu mettre fin à l'accident grave suffisamment tôt pour prévenir tout rejet de radioactivité dans l'environnement. Les titulaires de permis ont présenté des évaluations appropriées des moyens de fournir un refroidissement d'appoint au circuit caloporteur primaire, aux générateurs de vapeur, au modérateur, à la voûte de calandre et aux piscines de combustible irradié.

La stratégie de défense en profondeur des CANDU veille à l'efficacité des barrières physiques contre les rejets de matières radioactives. Elle permet d 'assurer que les trois fonctions de sûreté de base (contrôler la puissance, refroidir le combustible et confiner les matières radioactives) sont préservées et que les matières radioactives n'atteignent ni les populations, ni l'environnement. Il est possible d'améliorer davantage la prévention des accidents hors dimensionnement et l'atténuation des accidents graves en disposant de systèmes d'appoint additionnels capables de retarder la fusion du cœur pendant une période prolongée. Ces mesures permettraient de réduire la probabilité et les conséquences de dommages graves au cœur et de grandes émissions de matières radioactives.

De manière générale, les réacteurs CANDU possèdent un large inventaire d'eau disponible pour le refroidissement passif du circuit caloporteur secondaire, du circuit caloporteur primaire, du modérateur et de la voûte de calandre. Cet inventaire pourrait être augmenté avec des mesures appropriées prises par l'exploitant. Tout comme c'est le cas pour d'autres conceptions, les réacteurs CANDU ont la capacité de retirer passivement la chaleur de désintégration dans la mesure où l'eau peut être injectée dans les générateurs de vapeur et s'il n'y a pas de fuite importante du fluide caloporteur primaire.

Le personnel de la CCSN est d'avis que les centrales nucléaires canadiennes sont sûres et qu'elles ont une conception robuste qui repose sur de multiples niveaux de défense. La conception garantit que les événements crédibles n'auront aucune incidence sur la population. L'équipement d'atténuation d'urgence offre une protection additionnelle contre des accidents plus graves dont la probabilité d'occurrence est très faible.

Pour obtenir une copie du document relatif au résumé, communiquez avec la CCSN. Veuillez fournir le titre et la date du résumé.

Dernière mise à jour :