Élaboration d’un modèle d’EPS générique simplifiée pour les applications réglementaires

Résumé d’un exposé technique présenté à :
L’Atelier sur les séries de codes avancés pour la conception, l’analyse de la sûreté et l’exploitation des réacteurs à eau lourde
Ottawa (Canada)
Du 2 au 5 octobre 2012

Préparé par :
Amin Patel, Raducu Gheorghe etYolande Akl
Division de la fiabilité et des études probabilistes de sûreté
Commission canadienne de sûreté nucléaire
Ottawa (Ontario), Canada

Résumé

L’organisme de réglementation canadien, soit la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a pour mandat de gérer les risques dans l’intérêt public, conformément à ce qui est stipulé dans la Loi sur la sûreté et la réglementation nucléaires (LSRN) et ses règlements d’application. La Politique sur les principes fondamentaux de réglementation a pour but de fonder les mesures réglementaires sur le niveau de risque. La CCSN a élaboré un processus décisionnel tenant compte du risque (PDTCR) qui doit être appliqué aux activités des réacteurs nucléaires. À l’intérieur de ce processus, l’étude probabiliste de sûreté (EPS) est reconnue comme un instrument utile qui complète l’approche traditionnelle en matière de sûreté en apportant d’autres connaissances. Au cours des dernières années, la fréquence d’utilisation des deux méthodes d’évaluation de la sûreté, soit l’étude probabiliste et l’analyse déterministe, a augmenté grâce à une meilleure compréhension des forces, des limites et des valeurs complémentaires de ces méthodes. Cet article décrit comment la CCSN a débuté ses travaux sur une EPS simplifiée pour le réacteur CANDU 6, en tant qu’outil de formation pour le personnel et dans le but de permettre l’exécution d’applications dans le domaine de la réglementation.

Cet effort est le premier d’une série d’étapes importantes vers l’élaboration d’un modèle d’EPS générique qui pourra être utilisé pour des applications internes et qui aidera à soutenir le cadre de réglementation. Le modèle est suffisamment petit pour une interrogation facile, ses résultats peuvent être quantifiés instantanément et il peut reproduire les résultats clés pour un titulaire de permis donné sans devoir recourir à un ordinateur de haute performance. Ce qui est décrit ici sont les défis en matière de réglementation liés à une EPS donnée, ainsi que les efforts en vue d’atteindre le plein potentiel des EPS au sein de l’organisation. Cet article présente l’exercice d’élaboration d’un modèle de risque simplifié semi-indépendant et de validation de principe, et décrit les travaux supplémentaires potentiels. Le modèle simplifié servira de « moteur » pour certaines applications réglementaires canadiennes, en conservant la fonctionnalité vitale de modèles existants qui sont compliqués et très larges, tout en demeurant suffisamment petit pour reproduire les résultats clés.


Dernière mise à jour :